"Je rêve..."

Soirée d’inauguration de la Semaine de la Langue Française et de la Francophonie, Berne, jeudi 14 mars 2019 – F2C et G1H.

Faire résonner la langue française à travers une création personnelle célébrée collectivement le temps d’une soirée haute en couleurs…

Le 14 mars dernier s’est tenue, à Berne, la soirée d’inauguration de la Semaine de la Langue Française et de la Francophonie (SLFF). Visant à promouvoir la langue française et les francophonies du monde, cet événement, devenu emblématique en Suisse, s’organise chaque année autour du 20 mars, journée internationale de la francophonie.

Pour sa 24e édition, ce voyage à travers les francophonies du monde a fait escale en Afrique. A cette occasion, les élèves de la KSWE - F2C, G1H et, pour une partie de l’aventure, G1B - ont eu l’opportunité de vivre une belle expérience en participant à un atelier d’écriture organisé par leur professeur de français et animé par Albert Morisseau-Leroy, slameur professionnel.

«Nous avons fait un atelier durant la leçon de français : Albert nous a demandé d’écrire ce qu’est la poésie pour nous et quels sont nos rêves. Il a lui-même déclamé un de ses textes et nous avons été très impressionnés.»

A l’issue de cette journée, direction le Depot B à Berne, où les jeunes poètes de F2C et de G1H ont été invités à monter sur scène pour déclamer leur poème-slam sur le thème du rêve devant une assemblée d’ambassadeurs et de diplomates épris de langue française.

«Quand nous sommes arrivés à la salle, nous étions tous conscients de sa taille et du nombre de personnes. Lentement mais sûrement nous sommes devenus un peu nerveux.»

«Nous avons déclamé notre slam avec beaucoup d’émotions. Le public a eu beaucoup de respect pour nous et les applaudissements nous ont procuré un très grand sentiment de fierté.»

A l’issue de leur performance, les élèves ont rejoint le public pour assister à une prestation en musique par Marc Alexandre Oho Bambé accompagné d’Albert Morisseau-Leroy, du Collectif On a Slamé Sur La Lune.

«C’était fantastique!»

La soirée s’est prolongée autour d’un apéritif-dinatoire aux saveurs riches et variées en provenance notamment d’Egypte, du Maroc, de Tunisie et de Côte d’Ivoire dont les mets ont réjoui les papilles des invités.

«Nous avons été récompensés par un bon repas de spécialités africaines. Une belle découverte.»

Ce fut là l’occasion pour nos jeunes artistes d’échanger quelques mots, en français bien sûr, avec des personnalités qui les ont félicités et leur ont adressé des conseils.

«Nous avons parlé avec des personnes de notre futur et de nos rêves. Ils nous ont dit de ne jamais arrêter de rêver.»

Après tant d’émotions et d’euphorie, les poètes ont repris le chemin du retour, s’accordant à l’unanimité sur un aspect :

«C’était une très belle soirée avec beaucoup de plaisir.»

Les instants vécus se sont transformés en premiers souvenirs nocturnes à mesure que le train nous ramenait à la source de nos rêves.

Un grand merci à chacun d’eux !

 
Klosterstrasse 11 | CH-5430 Wettingen
T +41 56 437 24 00 | kanti-wettingen@ag.ch